fbpx

10 tips pour bien écrire les métadonnées (metadescription et metatitle) sur son site

Ecrire les métadonnées des pages et articles de votre site est indispensable pour plaire à Google et lui permettre de référencer (ou non) votre site aujourd’hui. Mais faut-il encore savoir comment s’y prendre, n’est-ce pas ? Ici, découvrez quelles sont les métadonnées favorites de Google, et 10 tips pour bien les rédiger (pour que votre site devienne une machine à clic). 

C’est quoi les métadonnées ? 

Les métadonnées, ou metadata, sont les balises qui décrivent les pages, fiches produits et  articles de blog de votre site. Ces métas (méta-descripttion et méta-titre) apparaissent dans les résultats de Google, comme une introduction.

Elles servent de résumé pour les moteurs de recherche (qui vont ensuite vous indexer), mais permettent aussi aux utilisateurs de choisir de cliquer (ou non), sur votre contenu.

A vous de fournir des indices alléchants ! Ceux qui donnent envie de lire la suite (pour que votre prospect arrive sur votre site).

Faites tout de même attention à la triche (une méta trompeuse, qui ne correspond pas au coeur de la page en question). E, effet, les métadonnées agissent directement sur le référencement naturel (SEO) de votre site.  

  • Si elles correspondent à ce que Google comprend de votre site web, c’est un bonus. 
  • Dans le cas contraire, vous donnez une mauvaise image de votre site au moteur de recherche, et in fine, à l’internaute (avec un fort risque d’être rétrogradé ensuite dans les résultats).

Dans la catégorie des métas, les favoris de Google sont les meta title et meta description (qui s’affichent dans la SERP). Leur rédaction fait donc partie intégrante d’une bonne création de contenu. 

Qu’est-ce qu’un méta titre ? (Meta title)

Ouvrez une page vierge à côté de cet article, tapez une requête sur Google. Par exemple “abonnement netflix” :

écrire métadonnées

Le meta title apparaît en bleu. Il est essentiel que cette métadonnée reflète précisément le contenu de la page de votre site, tout en étant assez courte pour être lue en entier (moins de 62 caractères). 

Une astuce ? Plus votre titre correspond aux termes employés dans les recherches internet, plus vous aurez de chance d’être bien classé (référencé).

Oui, la recherche de mots clés est donc une étape indispensable pour rédiger SEO.  Et tout ce qu’il y a à connaître sur le sujet est expliqué dans la formation Visibilité Maximale sur Google. Foncez ! 

C’est quoi une méta description ?

Ce sont les deux lignes qui s’affichent sous le metatitre. Elles décrivent en 2/3 phrases simples et précises ce qu’offre votre contenu.  2 précieux conseils :

1 – Attisez la curiosité, soyez séduisants !

Les internautes survolent la SERP : Ils jettent un coup d’œil rapide aux titres et motsclés utilisés dans les descriptions pour savoir si l’un des contenus répondra à leurs questions.  

2 – Veillez à rester cohérent !

Google utilise aussi la description pour confirmer la correspondance entre métadonnées et contenus liés. 

Si vous les laissez vierges, Google y place automatiquement un extrait de votre contenu. C’est donc possible, mais pas toujours pertinent. Ne préférez-vous pas donner envie aux internautes de cliquer sur vos liens ? 

Pour que votre site soit bien référencé, et visible dans les pages de résultats Google, plusieurs facteurs entrent en jeu, dont la proposition de bonnes métadonnées.

D’ailleurs, pour tout comprendre sur les balises méta en général, découvrez le guide facile du balisage html en SEO. On continue ?

Comment bien écrire les métadonnées d’un site internet ? 10 astuces

Pour être bien écrites, les meta titles d’un site doivent respecter ces 5 points. Prenez note !

maite ropers livre premiere sur google

1 – Respecter le côté SEO friendly

C’est à dire ? Rester SEO friendly en reprenant le bon mot-clé principal. Il s’agit de placer le mot-clé en question dans le méta titre, et dans la méta description.

2 – Rédiger efficacement vos métas

Comment ? En parvenant à inciter l’internaute à découvrir la suite, en sachant rédiger avec une patte attractive. Placez, sans en abuser, des verbes d’actions comme : cliquez, découvrez, apprenez… 

Et des mots incitatifs comme : le secret, l’astuce phare, la technique de pro 

3 – Utiliser un chiffre (lorsque c’est pertinent)

Si votre méta titre comporte un chiffre, en théorie, le nombre de clics augmente. Par exemple4 astuces, 3 leviers, 15 techniques. Oui, ça attire l’œil vous verrez. 

4 – Rédiger un méta titre synthétique

Soyez brève, efficace. Votre meta titre devra comporter moins de 70 caractères, et dans l’idéal 62 au maximum.

5 – Inclure un marqueur « branding »

C’est à dire ? En intégrant le nom du site sur le méta titre. Par exemple : titre de la page | nom du site/marque , soit « 10 tips pour rédiger vos metas description l Maïté Ropers ».

Ensuite, passons à 5 astuces pour vos balises meta description…

6 – Synthétiser la méta description

Vos méta-description doivent retranscrire le coeur de votre page ou article en 130 à 155 caractères. Vous devez apprendre à reformuler pour synthétiser : au-delà de 155 caractères, elle sont coupées par Google.

7 – Reformuler intelligemment

Pour être appréciées par Google, vos metas doivent rappeler les éléments caractéristiques de votre contenu. Vous ne pouvez pas écrire dans votre méta : Les 30 lieux les plus originaux pour une demande en mariage… Et n’en citer que 2 dans votre article ! 

Si toutefois votre meta description n’était pas assez pertinente aux yeux de Google, le moteur de recherche proposera à la place un extrait de votre texte.

8 – Prioriser l’importance des informations

Certes, vous pouvez utiliser 155 caractères, mais plus vous irez droit au but, mieux ce sera… Ainsi, donnez les informations les plus importantes au début de phrase, si possible avec le mot-clé sur les 10 premiers mots.

9 – Relayer le mot-clé

L’objectif SEO friendly de vos métas description ? Qu’elles reprennent les mots-clés (ou requêtes) cherchés par les internautes (en début de phrase également). 

10 – Être incitative

Enfin, vos métas doivent susciter l’envie de cliquer sur vos liens pour découvrir vos contenus ! Du clic, du clic, du clic !

Gardez en tête que la rédaction des métadonnées est une partie de séduction, alors si vous voulez plaire à Google, mettez toutes les chances de votre côté. 

Pourquoi ma meta description n’est pas celle que j’ai rédigé ?

Parfois, quand Google juge que c’est plus pertinent, ce n’est pas la metadescription rédigée par vos soins qui apparait. Il n’y a rien à faire ce sont les robots qui ont identifié la meta suggérée comme plus cohérente, ou moins « putaclic ». 

Certaines raisons peuvent expliquer ce choix des robots :

  • Votre meta description n’est ni pertinente ni utile pour l’internaute (évitez les suites de mots-clés par exemple). 
  • Un grand nombre de meta descriptions de votre site sont identiques. 
  • Votre choix de meta description ne correspond pas aux recherches de l’internaute. 

De manière générale, Google reformule alors une meta description pour que cette dernière aide au mieux l’internaute à comprendre que votre page est pertinente pour la recherche qu’il a soumise.

Pour tout savoir sur les métadonnées, les mots-clés, et les process à respecter pour un site SEO Friendly, découvrez la formation Visibilité Maximale sur Google. Pour faire décoller le trafic sur votre site et briller sur le web, déléguez et profitez du service 1ère sur Google.

Maïté Ropers

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Maité Ropers

Maité Ropers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.